La Maison Blanche appelle le président syrien al-Assad à quitter le pouvoir “maintenant”

La Maison Blanche a condamné avec force vendredi les dernières violences en Syrie, dont l’assassinat d’un chef de l’opposition kurde, et appelé le président Bachar al-Assad à quitter le pouvoir "maintenant", évoquant une situation "très dangereuse", selon l’AFP

"Les Etats-Unis condamnent fermement la violence contre les membres de l’opposition, où que ce soit (…) ces actes mettent encore en évidence le fait que les promesses de réforme et de dialogue du régime syrien sont creuses", a déclaré le porte-parole du président Barack Obama, Jay Carney, en exhortant M. Assad à partir "maintenant".

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite