La Corée du Nord qualifie de “scélérates” les sanctions de l’ONU (ambassadeur)

La Corée du Nord a qualifié mardi de "scélérates" les nouvelles sanctions de l’ONU adoptées la veille à l’unanimité par le Conseil de sécurité à l’initiative des Etats-Unis, et a mis en garde Washington.

"Les mesures que prendra la RPDC (République populaire démocratique de Corée, appellation officielle de la Corée du Nord) infligeront aux Etats-unis la plus grande douleur qu’ils n’aient jamais connue de leur histoire", a déclaré l’ambassadeur nord-coréen, Tae Song Han, devant la Conférence du désarmement à Genève.

"La RPDC est prêt à faire usage de toute forme de moyens ultimes", a-t-il dit.

Qualifiant les nouvelles sanctions des "plus scélérates", il a souligné que sa délégation "rejette catégoriquement la dernière résolution" du Conseil de sécurité.

"L’adoption de la résolution (…) est une manifestation extrême de la volonté américaine d’éliminer à tout prix le système idéologique social de la RPDC et ses habitants", a-t-il dit.

Cette huitième série de mesures, approuvée par la Chine et la Russie, les plus proches soutiens de la Corée du Nord, vise à punir ce pays pour son essai nucléaire du 3 septembre. Par ses sanctions, chaque fois plus sévères, l’ONU espère pousser Pyongyang à négocier ses programmes nucléaire et balistique.

"Mon espoir est que le régime (nord-coréen, ndlr) entendra le message fort et clair et qu’il prendra un nouveau chemin", a assuré à Genève l’ambassadeur américain, Robert Wood, devant la Conférence du désarmement.

afp

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite