La Corée du nord appelle la Corée du Sud au dialogue

La Corée du nord a appelé dimanche la Corée du Sud à la reprise du dialogue intercoréen, pour “surmonter les difficultés actuelles et ouvrir une nouvelle phase de réunification” de la Corée.

Kim Yong Jin, président de la Commission de l’éducation de la Corée du nord, a indiqué que les relations intercoréennes s’étaient détériorées suite à l’incident des échanges de tirs d’artillerie, relevant que dans le but de garantir la paix sur la péninsule coréenne, les deux parties doivent déployer davantage d’efforts pour que "la méfiance et la confrontation" fassent place à la "confiance et la réconciliation" et le dialogue est le seul moyen d’atteindre cet objectif.

Kim Wan Su, directeur du Secrétariat du Comité central du Front pour l’Unification démocratique de la Corée, a indiqué de son côté que la péninsule coréenne demeurait au bord de la guerre et que le dialogue entre les deux parties constituait un dossier urgent qui se devait d’être traité sans délai.

Le gouvernement nord coréen, les partis politiques et les organisations sociales du pays avaient publié mercredi un communiqué conjoint, proposant de reprendre le dialogue avec la Corée du Sud, destiné à débattre ouvertement des moyens de dissimuler le malentendu et la méfiance, en vue de préserver la paix et de parvenir à la prospérité.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite