La 3è édition du “Moroccan solar Race Challenge” : les voitures françaises raflent les trois premières places

La 3-ème édition du “Moroccan solar Race Challenge”, disputée dimanche entre Marrakech et Benguérir sur une distance de 72 kms, a été marquée par une nette domination des voitures françaises, qui ont raflé les trois premières places au classement général.

Ainsi, la voiture française "Belenos" (Polytech, Clermont-Ferrand) est arrivée première au classement final de cette course de voitures propulsées à l’énergie solaire, suivie d’"Eco solar Breizh" (université de Brest) et de "Sunracer" (Institut national de l’énergie solaire de Chambéry).

La bolide "EMI Solar car" (Ecole Mohammedia des ingénieurs-Maroc) s’est classée quant à elle, à la 4-ème place, suivie de "Soccar" (Faculté des sciences et techniques de Marrakech), et de "Solar ORCAR" (Faculté des sciences et techniques de Tanger).

A rappeler que le premier prix de la 2-ème édition du Moroccan Solar Race Challenge (2014) avait été remporté par Solaris 7 de l’Université Dokuz Eylul (Turquie).

Organisé par l’Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (IRESEN), le Moroccan Solar Race Challenge (Défi marocain de course solaire) a connu la participation de onze équipes représentant des écoles, des universités et des institutions de recherche de quatre pays, dont le Maroc.

La journée du samedi a été consacrée à la présentation des équipes et aux essais libres et qualifications au "circuit Moulay El Hassan" de Marrakech. La journée du dimanche a, quant à elle, été consacrée à la course officielle qui a pris le départ au Grand Stade de Marrakech.

A travers l’organisation annuelle de cette course de voitures solaires, l’IRESEN vise à encourager la recherche dans le domaine des énergies renouvelables.

Cette course permet aussi de mettre la lumière sur les compétences marocaines des universités, des écoles d’ingénieurs et des établissements d’enseignement supérieur pour développer de nouvelles voitures solaires marocaines qui participent aux côtés d’équipes étrangères dans le but de remporter le challenge.

Selon les organisateurs, l’IRESEN souhaite faire de cette course une vitrine technologique des travaux et réalisations des chercheurs marocains dans le domaine de l’énergie solaire.

Cette course homologuée par la Fédération internationale des courses solaires (ISF), est soutenue par le ministère de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, le ministère de l’Equipement, du Transport et de la Logistique ainsi que par le ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Formation des cadres.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite