L’Iran considère le CNT comme le “représentant politique” de la Libye

L’Iran considère désormais le Conseil national de transition (CNT) libyen comme le "représentant politique" de la Libye et a donc voté pour qu’il occupe le siège de ce pays à l’ONU, selon le porte parole du ministère iranien des Affaires étrangères, cité par l’agence IRNA.

« Soucieux de respecter la volonté du peuple libyen afin de restaurer la paix et la sécurité dans leur pays, l’Iran a voté pour l’admission du CNT au siège de la Libye à l’ONU» a déclaré Ramin Mehmanparast.

L’Iran a voté en faveur de l’octroi au CNT du siège de la Libye à l’ONU "dans le but de favoriser le retour de la sécurité et de la stabilité ainsi que la mise en place d’institutions légitimes pour une reconstruction rapide du pays", a-t-il précisé.

L’assemblée générale de l’ONU a voté vendredi par 114 voix pour, 17 contre et 15 abstentions en faveur de l’admission du CNT au siège de la Libye

L’Iran a condamné depuis le début la répression contre la population libyenne mais n’a cessé également de dénoncer l’intervention militaire de l’OTAN.

L’ambassadeur d’Iran en Libye a regagné son poste cette semaine à Tripoli pour "développer la coopération" avec les nouvelles autorités du pays, a annoncé le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué.

Le chef de la diplomatie iranienne Ali Akbar Salehi a invité le chef du Conseil national de transition (CNT) libyen, Moustapha Abdeljalil, à se rendre à Téhéran "à la première occasion", lors d’un entretien téléphonique fin août. M. Abdeljalil a transmis une invitation similaire à M. Salehi, selon le ministère des Affaires étrangères.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite