L’Espagne recommande à ses citoyens d’éviter les camps de Polisario et l’Algérie

L’Espagne a vivement recommandé à ses citoyens de ne pas se rendre dans les camps du Polisario à Tindouf (sud-est algérien), et d’observer une “extrême prudence” dans toute l’Algérie.

Dans un communiqué, le ministère des Affaires étrangères souligne "l’instabilité croissante dans le Nord du Mali" et "l’activité croissante des groupes terroristes" dans la région du Sahel.

Dans une recommandation, mise à jour le 27 novembre et publiée sur le site du ministère espagnol des Affaires étrangères, il est fortement recommandé "une extrême prudence" dans toute l’Algérie et de "s’abstenir de se rendre dans certaines zones" qui se trouvent au sud, y compris les camps du Polisario et les frontières avec Mali, Niger, Libye, Mauritanie.

Le département conseille également d’éviter les déplacements, à moins que cela ne soit absolument nécessaire, à la frontière tunisienne et la Kabylie en Algérie, rappelant qu’il existe un risque d’enlèvements et d’attaques terroristes dans tout le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite