L’Australie reconnaît le CNT comme “interlocuteur légitime” du peuple libyen

L’Australie a reconnu, jeudi, le Conseil national de transition (CNT), organe politique des rebelles libyens, comme "l’interlocuteur légitime" du peuple libyen.

"Nous reconnaissons le Conseil national de transition libyen comme l’interlocuteur légitime du peuple libyen", a souligné le ministre australien des Affaires étrangères, Kevin Rudd, faisant savoir que la Grande-Bretagne et d’autres pays ont utilisé la même formulation.

Selon la presse australienne, une délégation australienne de haut niveau se rendra le mois prochain à Benghazi pour rencontrer des représentants du CNT.

L’Australie devient ainsi le 10e pays à reconnaître le CNT comme interlocuteur légitime du peuple libyen après la France, le Qatar, le Royaume-Uni, l’Italie, la Gambie, Malte, la Jordanie, le Sénégal et l’Espagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite