L’ancien Premier ministre Valls “déféré” devant la commission des conflits du PS

Le premier secrétaire du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis, a déclaré, mercredi?, qu’une procédure a été lancée à l’encontre de Manuel Valls après l’annonce par ce dernier de se présenter sous l’étiquette de Macron pour les législatives. Chez le pésident élu, on a fait savoir que la candidature de Manuel Valls ne remplissait pas les critères d’une investiture En Marche

Le premier secrétaire du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis, a déclaré, mercredi 10 mai sur BeurFM, qu’une procédure a été lancée à l’encontre de Manuel Valls afin de décider de son éventuelle exclusion après que ce dernier a annoncé qu’il voulait être « candidat de la majorité présidentielle », sous l’étiquette de La République en marche.

« Une procédure est en cours. Manuel Valls est déferré devant la commission des conflits », a déclaré le patron du PS. « Au Parti socialiste, ce n’est pas comme au Front national, à En Marche ! ou à La France insoumise : ce n’est pas le chef qui décide d’exclure. Il y a des procédures », a-t-il ajouté.

Mardi, M. cambadélis avait estimé qu’il serait « impossible » à l’ancien chef du gouvernement d’avoir à la fois sa carte d’adhérent au PS et de briguer l’investiture de La République en marche.

Ce mercredi sur Europe 1, Jean-Paul Delevoye, président de la commission d’investiture, a fait savoir que la candidature de Manuel Valls ne remplissait pas les critères d’une investiture En Marche

"A ce jour, il n’est pas dans les critères d’acceptation de sa demande d’investiture et donc (…) la commission nationale d’investiture que je préside ne peut pas analyser la candidature de M. Valls", a dit Jean-Paul Delevoye.

La République en marche doit annoncer jeudi la liste des candidats retenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite