L’acteur français Jean-Hugues Anglade accuse les agents de Thalys d’avoir refusé d’aider les passagers (presse)

L’acteur français Jean-Hugues Anglade, l’un des passagers piégés dans le train Thalys Amsterdam-Paris vendredi avec un homme lourdement armé, a accusé les agents de chemins de fer de s’être enfermés dans la voiture motrice puis d’avoir refusé de leur ouvrir la porte malgré leurs appels à l’aide.

“Collés les uns aux autres contre la porte métallique de la motrice, nous tapions dessus, nous criions pour que le personnel nous laisse entrer”, mais “personne ne nous a répondu. Silence radio”, a-t-il raconté au magazine Paris-Match.

"Dos au mur. Collés les uns aux autres contre la porte métallique de la motrice. Nous tapions dessus, nous criions pour que le personnel nous laisse entrer, nous hurlions "Ouvrez !" On voulait qu’ils réagissent ! En vain… Personne nous a répondu. Silence radio", raconte-t-il.

Selon l’acteur, "Cet abandon, cette détresse, cette solitude, c’était terrible et insupportable ! C’était, pour nous, inhumain (…)"

"C’est un miracle. Nous avons eu une chance incroyable d’avoir ces soldats américains. Je veux rendre hommage à leur courage héroïque, et les remercier, sans eux, nous serions tous morts", dit-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite