Julien Lepers répond aux critiques de la patronne de France 3

L’animateur, qui a présenté son dernier numéro de “Questions pour un champion” vendredi, était l’invité du Supplément sur Canal + où il a une nouvelle fois été confronté aux propos de son ancienne boss, Dana Hastier.

Ali Baddou, qui présente l’émission, a fait un résumé assez cash de ce que la patronne de France 3 a déclaré à propos de Julien Lepers: "Votre salaire : 40.000 euros par mois pour une semaine d’enre­gis­tre­ment, 1,3 million euros d’indem­ni­tés, elle parle des audiences en baisse, de la moyenne d’âge des télé­spec­ta­teurs en hausse, 69 ans, et pour clou­ter le tout, elle a ce mot : ringard".

Visiblement affecté par de telles déclarations, Julien Lepers a lancé: "C’est diffi­cile de se rele­ver de telles insultes, parce que là on en est aux insultes. La vérité, c’est que c’est un licen­cie­ment extrê­me­ment agres­sif, abusif, irré­gu­lier, sans cause réelle et sérieuse. De A à Z". L’animateur reproche également à Dana Hastier de n’être jamais venue le voir sur le plateau de son émission: "J’ai vu cette jeune femme deux fois. La première fois il y a 1 an, elle m’a enlevé les dimanches, la deuxième fois il n’y a pas très long­temps, elle m’a tout enlevé".

Licencié pour mauvaises audiences et une volonté de rajeunir la chaîne, Julien Lepers lui estime qu’il n’y avait aucun problème: "Sur le fond, je ne vois pas d’acci­dent indus­triel : 1,5 million, 2 millions [de télé­spec­ta­teurs], quel est le problème? Je ne le vois pas".

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite