Impact “négatif” du conflit libyen sur l’économie tunisienne, selon la BAD

La croissance du PIB tunisien pourrait connaître une baisse de 0,4 point pour s’établir à 0,7 % en 2011, en raison notamment des répercussions du conflit armé en Libye, selon une étude réalisée par la Banque africaine de développement (BAD).

L’étude, qui tente d’analyser les effets de la crise libyenne sur la croissance économique et les opportunités d’investissement en Tunisie, indique que les échanges commerciaux entre les deux pays ont considérablement baissé au cours du 1er trimestre 2011.

Ceci est dû essentiellement à l’interruption des importations du pétrole brut qui représente la majorité des importations tunisiennes en provenance de la Libye, explique le document publié sur le site internet de la banque.

Ces données ont poussé la BAD à revoir ses estimations précédentes de croissance de 1,1 %, souligne la même source, ajoutant que la réduction des investissements privés en Tunisie pourrait diminuer la croissance du PIB de 0,2 % et les exportations de 0,3 %.

Le flux du commerce bilatéral entre les deux voisins est le plus important en Afrique du Nord, ce qui place la Libye au rang du 2ème partenaire commercial de la Tunisie après l’Union Européenne.

La Libye est le 4ème investisseur arabe en Tunisie notamment dans les secteurs de l’industrie et des services.

Les investissements tunisiens en Libye ont, pour leur part, dépassé les 2 milliards de dinars. Ces derniers ont subi de sérieuses pertes suite à la détérioration de la situation en Libye.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite