Hollande à Bangui: “éviter à tout prix la partition” de la Centrafrique

Le président François Hollande en visite à Bangui a assuré vendredi aux soldats français de l’opération Sangaris en Centrafrique qu’un des objectifs de l’intervention était d’"éviter à tout prix la partition du pays".

Les objectifs de l’intervention de la France dans son ancienne colonie livrée à des violences interreligieuses sont de "rétablir l’autorité de l’Etat, renouer le dialogue et éviter à tout prix la partition du pays", a déclaré le chef de l’Etat français dans une allocution devant les militaires, ajoutant que "d’ores et déjà, des milliers de vies ont été sauvées grâce à vous".

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite