Herman Van Rompuy relativise l’impact de la crise de la dette sur la croissance économique

Il importe de relativiser la portée de la crise de la dette sur la croissance dans la zone euro, a affirmé lundi le président du Conseil européen Herman Van Rompuy, à l’entame d’un sommet du G20, à Los Cabos (Mexique).

Le président du Conseil européen a donné une conférence de presse aux côté du président de la commission européenne, Jose Manuel Barroso. La crise de la dette et la situation de la Grèce attireront l’attention également de l’autre côté de l’océan.

« L’impact sur la croissance économique doit être relativisé. Cette année, la zone euro ne connaîtra qu’une croissance négative de 0,3 %. »

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite