Grèce/Tsipras: “un prêt-relais serait le retour à une crise sans fin, il faut l’éviter”

Le Premier ministre grec Alexis Tsipras a prévenu vendredi matin, à quelques heures d’un Eurogroupe qui décidera d’entériner ou non le nouveau plan d’aide à la Grèce, qu’un prêt-relais, solution alternative qu’a suggérée l’Allemagne, "serait le retour à une crise sans fin".

"C’est ce que certains cherchent systématiquement, et nous avons la responsabilité d’éviter cela, de ne pas le faciliter", a déclaré le Premier ministre à la fin d’une nuit de débat parlementaire, dont l’extrême longueur a été voulue par la Présidente du Parlement Zoé Konstantopoulou, farouchement opposée à ce nouveau plan de 85 milliards d’euros, assorti de conditions d’austérité drastiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite