France/législatives: Le Front national (extrême droite) admet “une déception”

Le vice-président du parti d’extrême droite français Front National, Florian Philippot, a reconnu "une déception dans le score" de son parti, qui aurait recueilli environ 13% des suffrages aux législatives dimanche.

"Nous avons subi peut-être une déception dans le score et nous avons, je crois, payé l’abstention. On sait que lorsqu’il y a une très forte abstention, ceux qui résistent le mieux sont les sortants", a affirmé M. Philippot, qui a appelé "à la mobilisation générale" pour le second tour.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite