Eurodéputé Satouri : “le Maroc a démontré son envergure diplomatique” en abritant le dialogue inter-libyen à Bouznika

Lors du deuxième round de dialogue inter-libyen, qui s’est tenu à Bouznika du 2 au 6 octobre, la délégation du Haut conseil d’Etat et la Chambre des représentants sont parvenues à un “accord historique”, s’est félicité l’eurodéputé du groupe Verts/ALE, Mounir Satouri, saluant l’intermédiation du Maroc dans ce dossier.

L’Eurodéputé, en charge du dossiers libyen au sein du groupe écologiste, Mounir Satouri a souligné que cet “accord auquel sont parvenues les représentants des diverses institutions libyennes”, le qualifiant d'”étape est déterminante.”

Pour Mounir Satouri, “ces accords sont décisifs pour le choix des titulaires des postes de souveraineté et ce, conformément à l’article 15 de l’accord de Skhirate.”

“Le Maroc a joué un rôle important lors de ce round de dialogue. Il faut féliciter l’intermédiation du Maroc, partenaire de l’Europe et acteur régional qui démontre ici son envergure diplomatique. C’est d’initiatives internationales de cette nature dont la région a besoin”, a-t-il relevé.

Selon l’eurodéputé, “l’Europe doit soutenir cette étape déterminante de l’accord conclu à Bouznika et assumer son rôle dans la sortie de crise. J’y veillerai avec mes collègues au Parlement européen.”

Notant que “pendant trop longtemps, l’Europe a joué un rôle désuni et peu constructif en Libye”, l’Eurodéputé a estimé qu'”il est vital que nous mettions notre poids politique commun derrière les forces du processus de paix, pour la stabilité d’une Libye où les droits humains – y compris des migrants – soient respectés.”

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite