Election du Marocain Jamal Eddine Naji à la tête du Réseau ” ORBICOM “

Le Marocain Jamal Eddine Naji a été élu, vendredi, président du Réseau international ” ORBICOM ” des Chaires UNESCO en Communications, apprend-on auprès du Réseau.

M. Naji a été élu pour un mandat de deux ans, renouvelable, en Assemblée générale par les quelque 300 membres que compte ce réseau créé en 1997 à l’initiative de l’UNESCO et de l’Université du Québec à Montréal, UQAM, siège de cette organisation, indique un communiqué du secrétariat général d’Orbicom parvenu dimanche à la MAP.

Cette organisation non gouvernementale internationale compte près de 40 chaires et plus de 270 membres associés, répartis à travers le monde (72 pays).

Jamal Eddine Naji dirigera un Conseil d’Administration du réseau composé de Jean-Louis Roy (Canada), Manuel Alejandro Guerrero Martinez (Mexique), Ghislaine Azemard (France), Ulla Carlsson (Suède), Eric Olmedo, (Malaisie), Umaru Pate (Nigeria) et May Abdallah (Liban).

Au sein de ce Conseil d’Administration, siègent, de droit, les trois membres ex officio, à savoir la Directrice Générale de l’UNESCO (Mme Audrey Azoulay), la Rectrice de l’UQAM (Mme Magda Fusaro) et le Secrétaire Général d’ORBICOM (Yves Théorêt, Professeur de médias à l’UQAM).

M. Naji devient ainsi le 4-ème président élu de ce réseau qui fête ses vingt ans d’existence, après Alain Modoux (Suisse), DGA de l’UNESCO, Calmon Alves Rosental (Brésil- Université d’Austin Texas USA) et Bertrand Cabedoche (France-Université Grenoble-Alpes).

Il est fondateur d’une chaire en " Communication publique et institutionnelle " en 1999 (1999/2005), puis d’une chaire en " Communication publique et communautaire " en 2006 (2006/2011), en présence notamment du Directeur Général de l’UNESCO, du Ministre de la communication porte-parole du gouvernement, de l’ex 1er Ministre Abderrahman El Youssoufi et du Conseiller du Roi, Feu Abdelaziz Meziane Belfquih. Ces deux chaires sont installées à l’Institut Supérieur de l’Information et de la Communication (ISIC) de Rabat où Jamal Eddine Naji a exercé comme professeur-chercheur de 1984 à 2008.

Réunissant académiciens, chercheurs, décideurs médias, professionnels et industriels des médias, l’ORBICOM est considéré par l’UNESCO comme un " Think Thank " en le domaine. La dernière publication du réseau en trois volumineux tomes – parue cette semaine, porte sur l’"Humanisme numérique : valeurs et modèles pour demain".

Ce réseau compte parmi ses activités certains événements abrités au Maroc, en l’occurrence la conférence africaine sur le service public en Afrique (Rabat, 2000), la conférence inter-régionale arabo-africaine de suivi du Sommet Mondial du Savoir et de l’Information 2003 Genève (Marrakech, 2004), la conférence arabo-africaine des médias communautaires (Rabat, 2007) et la conférence sur les diversités mondiales (Skhirate, 2013).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite