Discriminations: Macron promet “d’aller plus loin, plus fort” dans “l’égalité des chances”

Emmanuel Macron a promis vendredi d’aller “plus loin, plus fort, dans les semaines qui viennent” pour promouvoir “l’égalité des chances” qui est “une priorité du quinquennat”.

“Chaque citoyen, quel que soit le lieu où il vit, le milieu d’où il vient, doit pouvoir construire sa vie par son travail, par son mérite. Nous sommes encore loin, trop loin de cet idéal”, a déclaré le président dans un discours pour célébrer les 150 ans de la République au Panthéon.

La république “n’admet aucune aventure séparatiste” 

Emmanuel Macron a par ailleurs souligné que la République était “toujours à protéger” car elle est “fragile et “précaire”, et qu’elle “n’admet aucune aventure séparatiste”, “parce qu’elle est indivisible”.

“Il n’y aura jamais de place en France pour ceux qui, souvent au nom d’un Dieu, parfois avec l’aide de puissances étrangères, entendent imposer la loi d’un groupe”, a-t-il dit, en précisant qu'”un projet de loi de lutte contre les séparatismes sera présenté dès cet automne”.

 “on ne choisit pas une part de France”

“la République ne déboulonne pas de statues”, a-t-il poursuivi.

Le chef de l’État avait déjà assuré lors de son allocution publique le 14 juin dernier que “la République n’effacera aucune trace ni aucun nom de son Histoire”.

Pour Emmanuel Macron, il faut en effet plutôt “regarder ensemble toute notre Histoire, toutes nos mémoires […] avec une volonté de vérité, et en aucun cas de revisiter ou de nier ce que nous sommes” et éviter toute “réécriture haineuse ou fausse du passé”.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite