Crash A320 : la “personnalité” du copilote, une “piste sérieuse” mais”pas la seule” (enquêteur français)

La "personnalité" du copilote, soupçonné d’avoir provoqué volontairement le crash de l’avion de Germanwings et qui semblait souffrir de troubles psychologiques, est "une piste sérieuse", "mais pas la seule", a déclaré samedi à l’AFP un enquêteur français à Düsseldorf.

"On a un certain nombre d’éléments qui nous permettent d’avancer dans cette piste, qui est présentée comme une piste sérieuse, mais qui ne peut pas être uniquement la seule", a déclaré le général de gendarmerie Jean-Pierre Michel, sous directeur de la police judiciaire. Il a ajouté qu’à ce stade de l’enquête, il n’y avait toujours "pas d’élément particulier" dans la vie du copilote, comme une rupture amoureuse ou un problème professionnel, qui pourrait expliquer un geste volontaire pour détruire l’avion.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite