Campagne contre Daech : des mesures urgentes et rapides s’imposent (Etats-Unis)

Les Etats-Unis ont souligné, jeudi, la nécessité de prendre des mesures “urgentes et rapides” dans le cadre de la coalition internationale contre les combattants de l’Etat islamique (EI) qui poursuivent leur avancée dans la ville kurde de Kobané.

"Des mesures urgentes et rapides sont nécessaires pour stopper les capacités militaires de l’EI", a insisté la porte-parole du département d’Etat, Jen Psaki, citant en particulier le rôle attendu de la part de la Turquie, qui est "bien placée pour contribuer aux efforts de la coalition pour vaincre l’EI".

Dans ce contexte, la responsable US a expliqué, lors de son point de presse quotidien, qu’Ankara est bien placée pour jouer un rôle clé sur cinq fronts : coopération militaire, blocage des financements du terrorisme, juguler le flot des8 combattants étrangers, fournir une assistance humanitaire et délégitimer l’idéologie extrémiste de l’EI.

Le général John Allen, chargé de coordonner la coalition internationale contre l’EI, et son adjoint l’ambassadeur Brett McGurk, sont actuellement en Turquie pour des discussions visant à convaincre Ankara à s’impliquer davantage dans la lutte contre l’EI, a-t-elle relevé.

Ankara a jusqu’ici conditionné sa participation à la coalition à l’instauration d’une zone sécurisée pour les réfugiés doublée d’une zone d’exclusion aérienne à l’intérieur du territoire syrien et de l’équipement de l’opposition syrienne modérée.

Le secrétaire d’Etat US John Kerry a indiqué mercredi que la proposition turque valait "la peine d’être examinée". Cependant, la Maison Blanche a ultérieurement précisé que l’idée n’était "pas à l’étude pour le moment".

Pour sa part, le secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg a indiqué jeudi que l’instauration des zones réclamées par Ankara n’est pas à l’ordre du jour.

Sur le terrain, les jihadistes de l’EI avançaient jeudi dans la ville kurde de Kobané après en avoir pris le contrôle d’un tiers malgré une intensification des frappes de la coalition internationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite