Brexit: “Nous n’avons pas des mois pour méditer” lance Juncker aux Britanniques

Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a dit mardi comprendre que le Premier ministre britannique ait besoin de temps pour enclencher le divorce avec l’UE, mais "nous n’avons pas des mois pour méditer", a-t-il toutefois prévenu.

"Je peux comprendre que David Cameron ait besoin de temps", a admis Jean-Claude Juncker, mais "nous voulons que l’article 50 (qui régit la procédure de départ, ndlr) soit déclenché aussi vite que possible". "Cela doit être accéléré, nous n’avons pas des mois pour méditer, nous devons agir", a-t-il plaidé.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite