Barack Obama visite “la frontière de la liberté” entre la Corée du Sud et la Corée du Nord

Le président américain Barack Obama s’est rendu dimanche sur ce qu’il a qualifié de "frontière de la liberté" entre la Corée du Sud et la Corée du Nord, à la veille d’un sommet consacré au nucléaire assombri par le projet d’envoi par Pyongyang d’une fusée dans l’espace. Il a visité la zone démilitarisée (DMZ), une bande de 248 km qui sépare en deux la péninsule coréenne depuis la fin de la guerre de Corée (1950-1953). Matérialisée par une zone tampon de 4 km de large entre les deux pays, qui n’ont toujours pas signé de traité de paix, la dernière frontière de la Guerre froide est l’une des plus sécurisée au monde.

Barack Obama doit participer lundi et mardi à Séoul à un sommet de 53 nations sur la sécurité nucléaire face à la menace terroriste. Mais les discussions officieuses devraient être dominées par la question nord-coréenne.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite