Bachar al-Assad accuse Londres de vouloir armer les “terroristes” en Syrie

Le président syrien Bachar al-Assad a accusé le gouvernement britannique de vouloir armer les "terroristes" en Syrie, dans une interview au Sunday Times publiée dimanche.

"Comment peut-on s’attendre à ce qu’ils réduisent la violence alors qu’ils veulent envoyer du matériel militaire aux terroristes et n’essaient pas de faciliter le dialogue entre Syriens", affirme le dirigeant syrien dans un entretien à l’hebdomadaire dominical britannique, enregistré en vidéo.

"Pour être franc, la Grande-Bretagne a joué un rôle notoirement non constructif sur plusieurs questions depuis des décennies, des siècles diront certains – je vous parle de la perception qu’on en a dans notre région", poursuit le président.

"Le problème avec ce gouvernement, c’est que sa rhétorique creuse et immature ne fait que souligner cette tradition d’hégémonie agressive", dit-il.

Le gouvernement du Premier ministre britannique David Cameron s’est dit favorable à un accroissement de l’aide aux rebelles syriens et à une levée de l’embargo européen sur les armes.

Les ministres des Affaires étrangères de l’Union européenne ont décidé mi-février de prolonger le régime de sanctions contre la Syrie et d’autoriser un soutien plus important à l’opposition, mais sans se prononcer sur une levée de l’embargo sur les armes.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite