Al-Nosra revendique l’attentat à Damas sur Twitter

Le Front Al-Nosra a revendiqué jeudi l’attentat perpétré la veille devant le ministère syrien de l’Intérieur à Damas, affirmant que deux kamikazes de ce groupe jihadiste en étaient les auteurs.

Dans un message posté sur Twitter, l’organisation jihadiste affirme que «grâce à Dieu, nous avons visé le bâtiment du ministère de l’Intérieur à Kafar Soussé à Damas vers 17h30 mercredi 12 décembre», affirme l’organisation dans un message posté sur Twitter.

Al-Nosra explique que deux kamikazes ont d’abord actionné leurs ceintures d’explosifs, déclenchant des combats dans l’enceinte du ministère, avant que deux voitures piégées n’explosent ensuite.

L’une des voitures était positionnée devant le bureau du ministre de l’Intérieur, Mohammad Ibrahim al-Chaar, précise le mouvement radical.

Le ministre a été blessé dans cet attentat, a indiqué une source au sein des services de sécurité.

Washington vient de placer le Front al-Nosra, une émanation d’Al-Qaïda en Irak selon l’administration américaine, sur sa liste des organisations terroristes étrangères. Ce groupe a revendiqué la plupart des attentats suicide en Syrie et s’est imposé en 2012 sur la quasi-totalité des fronts.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite