Venezuela: complot américain pour faire tuer le chef de l’opposition, selon Maduro

Le président par intérim du Venezuela, Nicolas Maduro, a affirmé dimanche que des responsables américains projetaient de faire assassiner le chef de l’opposition vénézuélienne pour créer le «chaos» et a appelé le président Barack Obama à bloquer ce complot supposé. Dans un entretien à la chaîne de télévision privée Televen, M. Maduro a déclaré que deux responsables américains, Roger Noriega et Otto Reich, étaient derrière un plan secret visant à faire assassiner le leader de l’opposition Henrique Capriles. Le complot viserait selon lui à déstabiliser le Venezuela à un mois de l’élection présidentielle, à laquelle M. Capriles et lui sont candidats. Selon le président par intérim, l’objectif du projet est de «faire porter la responsabilité (d’un éventuel assassinat) sur le gouvernement» et «de créer le chaos au Venezuela», où l’élection présidentielle doit se tenir le 14 avril, après la mort du président Hugo Chavez le 5 mars.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite