Un concert “tronqué” de Zahouania laisse le public sur sa faim à Souk Ahras

Tout était réuni pour la réussite du tour de chant de Zehouania, organisé vendredi soir au complexe sportif Badji Mokhtar de Souk Ahras où un public nombreux composé de familles et de fans de l’artiste était présent pour cette soirée de Ramadhan qui promettait une ambiance exceptionnelle.

Le "bouche à oreille" semblait avoir largement relayé l’information, à en juger par l’affluence à l’entrée du complexe, situé aux abords Est de la ville, faisant de ce concert de "la reine du Rai" un évènement marquant, surtout que dès son entrée sur scène, Zahouania était en communion avec son public.

Un public qui dut cependant se contenter que de quelques chansons, puisque la soirée commencée à 22 h 30, s’acheva peu après à 23 h, provoquant une profonde déception dans les rangs de l’assistance, d’autant que l’organisation était satisfaisante de l’avis de chacun, et la sécurité assurée par un service d’ordre des plus rigoureux.

Selon le jeune M. K. 30 ans, "le public de Souk Ahras n’a pas eu droit aux égards qu’il mérite de la part de la Reine du Rai qui a fait preuve de légèreté à son égard".

Contacté par l’APS, le directeur de la culture a indiqué que l’artiste avait fait part, avant même le début de son récital, d’un "problème de fatigue aggravé, ensuite, par l’état défectueux de la sono". Selon ce responsable, Zahouania s’est engagée à "revenir à Souk Ahras le plus tô t possible pour un grand gala".

Il reste que l’assistance, estimée à quelque 7.000 personnes, était abasourdie par l’escamotage de cette soirée qui s’annonçait pourtant réussie au départ, mais à la sortie, tout le monde avait le sentiment de ne pas avoir eu pour son argent.

Le programme d’animation des soirées de Ramadhan se poursuivra les jours prochains, avec des stars de la chanson contemporaine, Sid Ahmed el Harrachi, Nacereddine Hora et Hassan Dadi, entre autres. Jusqu’au 8 septembre prochain, des troupes folkloriques et des groupes musicaux se produiront au chef-lieu de wilaya de Souk Ahras, mais également dans les communes Lemrahna, Ouled Driss, Sedrata, Oum Laadaim, Taoura et Mechrouha. La troupe du théâtre régional de Tizi Ouzou, présentera sa pièce "Super Mir".

(APS)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite