Turquie: la ville d’Istanbul secouée par quatre explosions

La ville d’Istanbul a été secouée mardi par quatre explosions de type artisanal, qui n’ont pas fait de victimes, mais causé d’importants dégâts matériels, notamment dans une antenne du Parti de la Justice et de Développement (AKP û au pouvoir), a rapporté l’Agence de presse officielle turque ”Anatolie”.

Ces explosions, non encore revendiquées, ont eu lieu à Umraniye, un quartier populaire situé sur la rive anatolienne de la première métropole de la Turquie, a précisé l’Agence.

Lundi matin, une bombe artisanale a explosé près du bureau du gouverneur de Gaziosmanpasa, une municipalité de la ville d’Istanbul, faisant deux blessés. Elle est intervenue quelques heures seulement après que la police turque ait procédé à une explosion contrôlée d’une autre bombe placée dans un sac près d’un luxurieux hô tel situé dans un quartier très animé de la ville d’Istanbul.

La première métropole de la Turquie, Istanbul, et la capitale, Ankara, font souvent l’objet d’attaques à la bombe notamment de la part des rebelles kurdes du Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite