Syrie : Paris et ses alliés veulent une mission d’observation “aussi robuste que possible”

Syrie : Paris et ses alliés veulent une mission d
La France et ses partenaires vont prochainement déposer un nouveau projet de résolution au Conseil de sécurité de l’ONU. Le cessez-le-feu conclu la semaine dernière n’a jusqu’à présent pas empêché la poursuite des violences.

A l’issue d’une réunion à Paris du groupe des "Amis de la Syrie", Alain Juppé, le ministre français des Affaires étrangères a insisté sur la nécessité pour le Conseil de sécurité d’adopter "une nouvelle résolution pour mettre en place la mission d’observation. Celle-ci doit être dotée du mandat et des moyens nécessaires pour atteindre ses objectifs. La France, avec ses partenaires du Conseil proposera très rapidement un projet de résolution."

A l’ouverture de cette réunion, il avait estimé que cette mission devait être composée de "plusieurs centaines d’hommes qui doivent avoir les moyens terrestres et aériens" de remplir leur mandat.

La résolution 2042 du Conseil de sécurité n’autorise le déploiement que de 30 observateurs sur le terrain. A terme et à condition que le cessez-le-feu tienne, l’ONU imaginait une mission d’environ 250 hommes.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite