Syrie: La paix est un “impératif qui ne peut pas attendre” (ONU)

Alors que la guerre en Syrie entre dans sa septième année, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a souligné, mercredi, que la paix dans ce pays est un “impératif moral et politique qui ne peut pas attendre”.

Dans une déclaration publiée sur site électronique du centre d’actualité de l’Onu, M. Guterres a ainsi appelé à tirer le meilleur parti du cessez-le-feu du 30 décembre 2016 établi par les garants des réunions d’Astana, l’améliorer davantage et veiller à ce que l’aide humanitaire puisse atteindre tous ceux qui sont dans le besoin en Syrie sans obstacles ni entraves".

Il a souligné que, depuis six ans, le peuple syrien "est victime de l’un des pires conflits de notre époque", ce qui rend la paix "un impératif moral et politique à la fois pour le peuple syrien et pour le monde, un impératif qui ne peut pas attendre".

Selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA), 13,5 millions de personnes en Syrie ont un besoin urgent d’aide humanitaire et parmi elles plus de six millions sont déplacées à l’intérieur du pays. Des familles et des communautés entières ont du mal à répondre à leurs besoins alimentaires les plus élémentaires.

"Nous savons que le conflit ne finira jamais sans un véritable engagement politique en faveur de la paix. Pourtant, même si un accord politique devait aboutir demain, des millions de Syriens auront encore besoin d’une aide humanitaire critique pendant des mois et des années à venir", a déclaré, pour sa part, le Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et Coordonnateur des secours d’urgence, Stephen O’Brien.

D’après l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), le conflit en Syrie, déclenché depuis mars 2011, a fait plus de 320.000 morts.

L’OSDH a comptabilisé 321.358 morts, dont plus de 96.000 civils, parmi lesquels plus de 17.000 enfants. Par ailleurs, environ la moitié de la population a été contrainte de fuir son foyer, dont 6,6 millions de déplacés à l’intérieur même du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite