Syrie: “grande probabilité” que des armes chimiques ont été déployées (responsable US)

Le président de la commission du renseignement à la Chambre américaine des représentants, Mike Rogers, a fait état, mardi soir, d’une "grande probabilité" que des armes chimiques ont été déployées lors du conflit civil en Syrie, ajoutant toutefois qu’une telle assertion devait encore être confirmée.

"Il existe une grande probabilité à croire que des armes chimiques ont été utilisées" dans ce conflit vieux de deux ans, a déclaré M. Rogers sur la chaine CNN.

"Nous avons besoin toutefois d’une confirmation finale, mais étant donné tout ce que nous savons depuis l’année et demi passées, je conclurai que ces armes sont déployées en vue de leur usage, ou bien ont été déjà utilisées", a-t-il encore dit.

Mardi, le régime contesté de Bachar Al-Assad et les forces de l’opposition syrienne se sont échangés les accusations sur l’usage présumée par l’autre partie d’armes chimiques.

Le président Barack Obama avait affirmé à plusieurs reprises que l’usage d’armes chimiques par Bachar Al-Assad dans le conflit syrien constituerait une "ligne rouge" qui pourrait mener à une intervention militaire des Etats-Unis.

Le Secrétaire général de la Maison Blanche, Denis McDonough, a ainsi souligné, mardi, que le président Obama prend la question de l’usage d’armes chimiques en Syrie "très au sérieux".

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite