Soudan du Sud: le Parlement approuve le nouveau gouvernement

Le Parlement du Soudan du Sud, qui a proclamé son indépendance le 9 juillet, a approuvé mercredi, à une large majorité, son nouveau gouvernement.

Le nouveau gouvernement, dévoilé vendredi par le président Salva Kiir, compte 29 ministres et 27 vice-ministres.

L’opposition et certains membres du SPLM (Mouvement populaire de libération du Soudan) au pouvoir ont critiqué le nombre de portefeuilles de ce gouvernement, jugeant cette décision coûteuse pour une jeune nation figurant parmi les plus pauvres au monde.

"Nous voulions 15 à 20 ministres. Mais nous en avons 56, qui peuvent maintenant engloutir nos ressources", a déclaré à la presse le leader de l’opposition, Onyoti Adigo.

"Imaginez, si un ministre touche 8.000 livres sud-soudanaises (environ 3.000 dollars), sans compter ses bureaux meublés: combien d’argent va aller aux salaires et aux services destinés aux plus pauvres?", s’est-il interrogé.

Un député du SPLM, Ramadan Hussein, s’est plaint du fait que les parlementaires devaient approuver l’ensemble du gouvernement sans avoir la possibilité de se prononcer sur chaque ministre individuellement, en évoquant le problème de la corruption.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite