Sommet de l’Asie-Pacifique : “Tous les pays doivent aider à rééquilibrer l’économie mondiale” (Lagarde)

Sommet de l
Dans son discours au sommet de l’Asie-Pacifique à Hawaii, Mme Lagarde a souligné les "préoccupations du FMI face aux risques auxquels est confrontée l’économie mondiale", particulièrement celle de la zone euro, "et le besoin urgent de mettre en place les politiques auxquelles leurs dirigeants ont souscrit en octobre".

"Sans une solution à la crise de la zone euro, l’économie mondiale pourrait être emportée dans une spirale négative d’effondrement de la confiance, avec moins de croissance et d’emplois", a-t-elle ajouté. "Cela toucherait tous les pays et nous avons donc tous intérêt à résoudre cette crise", a-t-elle précisé, relevant que "pour éviter d’autres risques qui pèsent sur l’économie mondiale (…) tous les pays doivent jouer leur rôle pour aider à rééquilibrer l’économie mondiale".

Les pays développés de la zone Asie-Pacifique, en particulier, doivent mettre en place des politiques d’assainissement budgétaire, tandis que les pays émergents et en développement doivent adopter des mesures de redistribution, de développement sanitaire et éducatif, a-t-elle dit.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite