Sarkozy évoque “deux mandats, pas plus”

Le président Nicolas Sarkozy a confié mardi soir à des parlementaires UMP qu’il était à l’Elysée "pour deux mandats pas plus" avant de lancer sur le ton de la plaisanterie: "après, ce sera la dolce vita", selon des participants à cette rencontre contactés par l’AFP.

Le chef de l’Etat a reçu dans le salon vert de l’Elysée une trentaine de députés et sénateurs UMP, membres du club "La Droite sociale" du ministre délégué aux Affaires européennes, Laurent Wauquiez, lui aussi présent. "Moi, vous savez, je suis là pour deux mandats, pas plus. Après ce sera la dolce vita", a-t-il dit, selon plusieurs participants, en rappelant que son épouse Carla Bruni était "italienne" et qu’il fallait "penser à faire autre chose après" l’Elysée.

"Il y a une autre vie après l’Elysée. Dans notre famille politique, il y a plein de talents qu’il faut faire vivre. Je ne veux surtout pas qu’on m’accuse de vouloir brimer qui que ce soit. Je ne suis pas là pour couper les têtes, je suis très content qu’il y ait des talents. Et le moment venu (lors de la présidentielle de 2017, ndlr), que le meilleur gagne!", a-t-il poursuivi en citant Jean-François Copé, Bruno Le Maire, François Baroin, Laurent Wauquiez ou encore Xavier Bertrand.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite