Sarkozy décore le président du CFCM, un “homme de paix et de rassemblement”

Le président français Nicolas Sarkozy a remis jeudi, à l’Elysée, les insignes de Chevalier de la Légion d’honneur au président du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM), Mohammed Moussaoui, devant un parterre de personnalités politiques et de représentants de culte.

En lui remettant cette haute distinction, M. Sarkozy a évoqué le parcours universitaire et professionnelle de M. Moussaoui, qualifié d’"homme de paix, de concorde et de rassemblement ».

Un représentant d’un « islam de France ancré dans la société, respectueux de nos usages et de nos lois, respecté par tous les Français », qui a su « conjuguer cet amour du savoir avec une foi profonde, à l’image de cette longue tradition d’intellectuels musulmans, à l’image d’Averroès, qui étaient à la fois de grands scientifiques et de grands théologiens », a déclaré le président, louant les « qualités humaines et intellectuelles » ainsi que « l’autorité morale » de M. Moussaoui.

A la même occason, le cardinal André Vingt-Trois a été promu au rang d’officier de la Légion d’honneur. L’archevêque de Paris et président de la Conférence des évêques de France a est un "guide spirituel à hauteur de l’Eglise de France", a dit Sarkozy.qui a poursuivi sur le thème de la laïcité qui "est une force pour la République et une protection pour les religions et pour les croyants ».

Cardinal André Vingt-Trois et Mohammed Moussaoui sont tous deux parmi les cofondateurs de la Conférence pour les représentants des cultes en France, créée il y a un peu plus d’un an et qui rassemble également des responsables du culte orthodoxe, juif et bouddhiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite