Pour le Hezbollah, les rebelles syriens se font des “illusions”

Pour le Hezbollah, les rebelles syriens se font des
La prise de la ville deKoussaïr par les forces syriennes mercredi constitue un reverspour les intérêts américains et israéliens et démontre que les rebelles se font des illusions en croyant qu’ils vont réussir à renverser Bachar al Assad, a dit mercredi un dirigeant du Hezbollah libanais.

La milice chiite a envoyé des combattants pour épauler les forces gouvernementales notamment à Koussaïr, localité stratégique, près de la frontière libanaise, sur l’axe reliantla plaine de la Bekaa au Liban à Damas.

"La bataille d’aujourd’hui n’a qu’une signification et c’estle combat contre Israël et ceux qui soutiennent ses projets", adit Naïm Qassem, chef adjoint du Hezbollah.

"Nous avons démontré aujourd’hui sans l’ombre d’un doute quele pari de renverser la Syrie relève d’un projet illusoire", aajouté Naïm Qassem.

L’offensive contre Koussaïr s’est engagée il y a deux semaines et le Hezbolalh, organisation fondée pour combattreIsraël, a reconnu pour la première fois participer militairementà la guerre civile en Syrie.

Les combattants de la milice seraient engagés dans descombats près de la frontière du Liban, autour de la capitale Damas et dans la ville d’Alep, située dans le nord de la Syrie.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite