Peine de mort requise contre Moubarak: Moscou préoccupé

La Russie a exprimé sa préoccupation samedi après la peine de mort requise cette semaine par des procureurs égyptiens contre l’ex-président Hosni Moubarak.

"Moscou accueille avec préoccupation une telle nouvelle", selon un communiqué du ministère russe des Affaires étrangères.

Tout en insistant sur le fait que la Russie respectait le procès en cours de l’ancien président, le ministère a estimé que des facteurs humanitaires devraient être pris en compte dans la future condamnation.

"Nous pensons qu’il est possible de prendre en compte des considérations humanitaires dans l’affaire Hosni Moubarak. Après tout, nous sommes en train de parler de quelqu’un qui a 83 ans et qui est gravement malade, selon les informations dont nous disposons".

"De plus, en tant que figure politique, il a pris la décision en février dernier d’abandonner le pouvoir, ce qui a été significatif pour empêcher des morts supplémentaires d’innocents"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite