Nucléaire iranien : “Nous sommes fermes, pas fermés” (Fabius)

Invité d’Europe1 lundi, Laurent Fabius a justifié le blocage de la France sur l’accord de Genève avec l’Iran. "La France est indépendante, elle agit pour la paix", a fait valoir le ministre des Affaires étrangères.

"Nous sommes fermes, pas fermés. Nous voulons la paix, pas autre chose", a-t-il ajouté avant d’assurer avoir "bon espoir que nous arrivions à un bon accord, nous travaillons dans la bonne direction".

Pour la France, a rappelé Laurent Fabius, un bon accord permettrait à l’Iran de jouir du nucléaire civil, mais en aucun cas de se doter de la bombe nucléaire.

"La sécurité de la région et du monde est en jeu", a-t-il argumenté. Le groupe P5+1 (Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Russie, Chine et Allemagne) doit se retrouver le 20 novembre pour une nouvelle vague de négociations.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite