Mur de Trump: Macron rappelle à Lafarge le besoin d’une “conscience éthique”

Etre une entreprise privée "n’affranchit pas d’avoir une conscience éthique", a lancé vendredi Emmanuel Macron au géant franco-suisse du ciment LafargeHolcim, prêt à vendre son ciment pour le mur anticlandestins promis par Donald Trump à la frontière américano-mexique.

"Je pense que, quels que soient aujourd’hui les projets, nos entreprises ont une responsabilité sociale et environnementale et elles participent à l’ordre du monde", a déclaré le candidat d’En Marche ! à la présidentielle, interrogé sur le sujet en marge d’un déplacement à Bordeaux.

"Qu’on soit une entreprise privée, dont les quartiers généraux sont qui plus est en Suisse, n’affranchit pas d’avoir une conscience éthique et de se poser la question avant de participer à certains projets", a poursuivi M. Macron.

Lorgnant sur le colossal programme de travaux publics en préparation aux Etats-Unis, le PDG du groupe franco-suisse LafargeHolcim s’est dit prêt jeudi, dans un entretien à l’AFP, à vendre son ciment pour le mur anticlandestins promis par Donald Trump.

François Hollande a appelé jeudi –en marge d’un Conseil européen à Bruxelles– le groupe à "se montrer prudent avant de se porter candidat" pour fournir le ciment de ce mur.

Le ministre des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, avait aussi appelé LafargeHolcim à "bien réfléchir" avant de se présenter "parce qu’il y a d’autres clients dans le monde qui vont regarder cela avec une certaine stupéfaction".

Promesse électorale du président américain, le projet à la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique, évalué à plusieurs milliards de dollars, est au centre d’une crise diplomatique entre Mexico et Washington et suscite des critiques à travers le monde.

Avec AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite