Maroc/WPC: Appel à une gouvernance mondiale “visible et transparente”

Les participants à la 3ème édition de la conférence internationale dédiée à la gouvernance mondiale (World Policy Conference, WPC) ont plaidé, samedi à Marrakech, pour une gouvernance mondiale "visible et transparente", censée trouver des solutions pragmatiques et concrètes à des problématiques défiant le monde d’aujourd’hui.

S’exprimant lors de la 1ère session plénière sur "Population, climat, santé: quelle gouvernance mondiale ?", les intervenants ont souligné d’emblée l’interaction existant entre les évolutions démographiques, les changements climatiques et les enjeux de santé publique.

Ils se sont, dans ce cadre, attardés sur l’identification des améliorations institutionnelles de nature à renforcer la gouvernance mondiale dans le cadre général de la problématique du développement.

Les participants ont salué les efforts déployés par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en matière de santé publique, particulièrement dans le domaine de la prévention contre certaines maladies infectieuses, telles les MST, le Sida, le paludisme et la malaria.

Ils ont, dans ce sens, souligné l’importance de la mutualisation des efforts des organisations internationales, des laboratoires pharmaceutiques et des instituts de recherche, appelant à la promotion de la recherche scientifique pour subvenir aux besoins croissants de la population mondiale.

En ce qui concerne les liens étroits entre l’environnement et la santé, les intervenants ont mis l’accent sur la nécessité de l’éducation environnementale, appelant à la mise en place de fonds pour le financement de projets d’énergies propres.

Les intervenants ont, par ailleurs, plaidé pour un débat international "constructif" sur la migration d’autant plus que les émigrés contribuent positivement à l’économie des pays d’accueil.

L’accès aux médicaments génériques et la libre circulation des personnes ont également été au centre de ces débats animés par des hommes politiques, des chercheurs et des chefs d’entreprises.

La 3è WPC, initiée par l’Institut français des relations internationales (IFRI) et organisée pour la deuxième année consécutive à Marrakech, réunit des personnalités de premier rang dont le secrétaire général des Nations unies, M. Ban Ki-moon, le président de la Banque centrale européenne (BCE), Jean-Claude Trichet, et l’ambassadeur de Corée auprès du G20, Ahn Ho-Young.

Prennent par à cette édition, quelque 150 hommes politiques, responsables d’organisations multinationales, présidents de grandes entreprises et d’éminents experts et chercheurs.

Les principaux thèmes à l’ordre du jour de cette édition portent notamment sur "Les implications en matière de gouvernance des problèmes de climat, population et santé", "La gouvernance monétaire et financière", "La gouvernance du cyberespace", "Puissances émergentes et gouvernance mondiale" et "Le G20 et son avenir".

(Avec MAP)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite