El Otmani : le gouvernement est en phase de prendre des choix stratégiques pour gérer l’étape post-confinement

Le gouvernement est en phase de prendre des choix stratégiques pour gérer l’étape post-confinement sanitaire, a affirmé, vendredi, le Chef du gouvernement, Saâd Dine El Otmani.

À l’occasion d’une visioconférence avec les leaders des partis non-représentés au parlement, M. El Otmani a souligné que tout un chacun doit se mobiliser et approfondir le débat sur comment alléger le confinement sanitaire au Maroc et faire face aux différentes répercussions économiques et sociales de la crise du coronavirus, indique un communiqué du département du chef du gouvernement.

Lors de cette visioconférence, qui s’inscrit dans le cadre de la large initiative consultative lancée par le Chef du gouvernement avec l’ensemble des forces politiques, syndicales et associatives pour gérer l’après 10 juin, M. El Otmani a rappelé que cette pandémie a eu des conséquences sur l’ensemble des pays de la planète, notant à cet égard que “nous devons gérer cette étape et prendre les choix stratégiques nécessaires”.

“La nouvelle situation impose une remise en question de plusieurs aspects étant donné que l’après-Covid-19 sera totalement différent de l’avant”, a-t-il dit.

Passant en revue les principales mesures proactives prises suite aux Hautes Orientations Royales qui ont donné la priorité à l’aspect humain et social, M. El Otmani a souligné qu’en plus des priorités du programme gouvernemental relatif à l’éducation, la santé, la protection sociale et au travail, d’autres priorités sont également à l’ordre du jour, à l’instar de la transformation numérique qui doit être accélérée.

Le gouvernement, poursuit le communiqué, est en train de mettre en place un plan ambitieux pour redémarrer l’économie nationale, outre la préparation d’un Projet de loi de finances rectificative pour l’année 2020 qui sera présenté dans quelques semaines avec des signaux forts et des réformes importantes et structurantes visant à relancer l’économie et sauver ce qui peut l’être.

À cet égard, M. El Otmani a exclu le recours à une politique d’austérité, assurant que le gouvernement œuvre au soutien de la consommation et de la production nationale.

Par ailleurs, le Chef du gouvernement a mis en exergue l’amélioration de certains secteurs, en l’occurrence l’agriculture et l’agroalimentaire qui a gardé son dynamisme, ainsi que certaines industries dédiées au secteur de la santé, ayant relevé le défi et transformé leurs activités pour faire face à cette épidémie, à travers la production des équipements médicaux (masques, gels hydroalcooliques…), lesquels ont connu une forte demande à cause de la propagation du coronavirus.

S’agissant du volet social, M. El Otmani a considéré que les différentes décisions prises ont contribué à l’accompagnement des foyers touchés par la pandémie, œuvrant aussi bien dans le secteur formel que dans l’informel, faisant allusion au soutien accordé aux différentes catégories en arrêt de travail à cause de la pandémie et aux initiatives visant à répondre aux différents problèmes, apparus de temps à autres.

Le Chef du gouvernement avait tenu, mercredi, une visioconférence-débat avec les chefs des partis représentés au Parlement, dans le cadre de l’initiative de concertation avec les partis politiques et les forces syndicales et associatives pour une mobilisation forte et globale pour l’après 10 juin.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite