Macron annonce la fin progressive des “imams détachés” envoyés par d’autres pays

Emmanuel Macron a annoncé mardi que la France allait progressivement cesser d’accueillir des “imams détachés” envoyés par d’autres pays, comme la Turquie et l’Algérie, en augmentant parallèlement le nombre d’imams formés en France.

Emmanuel Macron a annoncé mardi que la France allait progressivement cesser d’accueillir des “imams détachés” envoyés par d’autres pays, comme la Turquie et l’Algérie, en augmentant parallèlement le nombre d’imams formés en France.

Outre ces 300 imams détachés, le chef de l’Etat a également annoncé, lors d’un déplacement à Mulhouse (Haut-Rhin) consacré à la lutte contre le “séparatisme islamiste”, que sera mis fin l’accueil des quelque 300 “psalmodieurs” reçus chaque année durant la période du ramadan.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite