Libre-échange Asie-Pacifique: accord sur un “cadre” sans les Etats-Unis (Canada)

Le ministre du Commerce du Canada a salué samedi de “grands progrès” réalisés pour relancer un vaste accord commercial de libre-échange Asie-Pacifique (TPP) qui était menacé depuis la sortie brutale des Etats-Unis de l’accord annoncée par Donald Trump.

Dans un tweet publié samedi matin, François-Philippe Champagne a déclaré que son gouvernement avait accepté "un cadre pour un nouveau partenariat trans-pacifique complet et progressiste" après plusieurs jours d’âpres négociations entre les 11 pays concernés, réunis à Danang au Vietnam.

La délégation canadienne a toutefois précisé dans un communiqué qu’"il restait encore un certain nombre de problèmes en suspens".

Cette percée pour la création du TPP à 11 pays intervient au lendemain du discours du président américain Donald Trump qui a martelé que l’Amérique ne signerait plus de "grands accords qui lui lient les mains et l’obligent à renoncer à sa souveraineté".

Vu comme un contrepoids à l’influence grandissante de la Chine, ce traité avait été signé en 2015, après de difficiles négociations, par 12 pays d’Asie-Pacifique représentant 40% de l’économie mondiale.

Les chefs d’Etats des pays de l’Asie-Pacifique (Apec) sont réunis depuis vendredi pour deux jours de sommet à Danang, ville côtière du centre du Vietnam.

L’Apec, dont les 21 Etats rassemblent 40% de la population mondiale, compte des membres aussi divers que la Russie, le Pérou ou la Papouasie-Nouvelle-Guinée. (afp)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite