Les mystérieuses “crèmes” de Jackson

L’assistant personnel de Michael Jackson a affirmé mercredi lors du procès à Los Angeles du médecin de la star, Conrad Murray, que ce dernier lui avait demandé de l’aider à faire disparaître des "crèmes" qui se trouvaient dans la chambre du "roi de la pop". L’assistant, Michael Amir Williams, a raconté à la barre avoir reçu un appel du Dr Murray le jour de la mort du "roi de la pop", le 25 juin 2009, lui demandant de venir "immédiatement" à la résidence de la star.En arrivant sur place, "il y avait l’ambulance qui était là, il rentrait le brancard, c’était complètement fou", a raconté l’assistant. "Je me souviens avoir vu le Dr Murray arriver". Il avait l’air "paniqué, j’ai compris qu’il se passait quelque chose de grave".Après la mort du chanteur, les deux hommes ont une conversation. "Il m’a dit: ‘Il y a des crèmes chez Michael Jackson qu’il n’aurait pas voulu que le gens voient. Il faudrait les récupérer’". Le témoin n’a pas précisé en quoi consistaient ces "crèmes".

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite