Les jours du régime syrien “sont comptés”, affirme Alain Juppé

Les jours du régime syrien "sont comptés" après le vote de sanctions par la Ligue arabe, a affirmé lundi le ministre des Affaires étrangères Alain Juppé, tout en reconnaissant que "les choses avancent lentement" pour faire arrêter la répression. "Les choses avancent lentement, malheureusement. (…) Mais les choses avancent puisque la Ligue arabe, qui a un poids considérable, vient de décider un certain nombre de sanctions qui vont isoler encore un peu plus le régime syrien", a-t-il déclaré à France Info. "Ses jours sont comptés, c’est absolument évident, il est totalement isolé aujourd’hui", a ajouté le ministre. La Ligue arabe a adopté dimanche des sanctions économiques sévères contre le régime du président Bachar al-Assad pour le contraindre de faire mettre fin à la répression sanglante qui dure depuis plus de huit mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite