Les Etats-Unis affirment avoir détruit 89 % de leurs stocks d’armes chimiques

Les Etats-Unis ont annoncé lundi avoir détruit 89 % de leurs stocks d’armes chimiques, tout en réaffirmant leur engagement pour "l’élimination totale" de ces armes, à la fois sur le territoire américain et à travers le monde, conformément aux objectifs de la convention internationale sur l’interdiction des armes chimiques.

"Nous réaffirmons notre engagement à finir le travail aussi rapidement que possible en accord avec les exigences de (notre législation) nationale et conventionnelles qui garantissent la sécurité des peuples et la protection de l’environnement", a souligné la Secrétaire d’Etat américaine, Hillary Clinton, dans un communiqué.

Mme Clinton a affirmé à cet égard que son pays reste "engagé pour l’élimination totale des stocks d’armes chimiques aux Etats-Unis et à travers le monde", faisant remarquer qu’à cette date, les Etats-Unis ont déjà détruit 89 % de leurs "stocks originaux" d’armes chimiques et continueront de coopérer à cet effet avec l’organisation pour l’interdiction des armes chimiques.

"La communauté internationale doit continuer à parler d’une seule voix et rester vigilante afin que ces armes ne posent aucune menace" à l’ensemble de la population mondiale, a ajouté la chef de la diplomatie US.

Signée le 13 janvier 1993 à Paris et entrée en vigueur le 29 avril 1997, la Convention sur l’interdiction des armes chimiques interdit la mise au point, la fabrication, le stockage et l’usage des armes chimiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite