Les Assises nationales du développement humain, un “moment marquant” en faveur de l’enfance marocaine (Chercheuse américaine)

Les premières Assises nationales du développement humain qui se tiennent, jeudi à Skhirat, constituent à bien des égards un "moment marquant" qui témoigne de l’importance et de l’intérêt grandissants qu’accorde le Maroc à la question de l’enfance, a affirmé Angelica Ponguta, chercheuse associée au Centre de recherche sur l’enfance à l’université de Yale aux Etats-Unis.

Dans un exposé intitulé "Pourquoi et comment investir dans la petite enfance?", Mme Ponguta a indiqué que ces Assises, organisées sous le Haut patronage du Roi Mohammed VI sous le thème "Développer la petite enfance, un engagement envers l’avenir", traduisent et consacrent l’engagement des différents acteurs en faveur de la question de la petite enfance au Maroc, relevant que la contribution des experts, des décideurs et des familles est cruciale pour une croissance saine des enfants qui représentent l’avenir de l’humanité.

Les expériences qui ont été menées dans plusieurs pays du monde ont montré que la pauvreté constitue le principal facteur qui influe négativement sur le développement de la petite enfance dans la mesure où elle limite l’accès de l’enfant aux services de santé, de l’enseignement et à une nutrition saine et équilibrée, a-t-elle dit, notant que cette situation favorise l’émergence de problématiques graves, complexes et aux conséquences dangereuses sur le développement à l’image du chômage et de la précarité.

Il est impératif pour tout pays de mettre en place une politique intégrée en faveur du développement de la petite enfance basée sur un engagement fort des gouvernements à opérer un véritable changement au profit de cette tranche d’âge, et ce, en mettant en oeuvre des plans et des programmes dédiés, concertés et coordonnés aux niveaux national, régional et local, a insisté la chercheuse.

Mme Ponguta a souligné, à ce propos, la nécessité de doter les politiques et les programmes dédiés à la petite enfance des moyens de financement et de gouvernance nécessaires, mettant également l’accent sur le rôle de la famille et de la société qui contribuent grandement à façonner la personnalité de l’enfant en particulier dans les dix premières années de son existence.

La cérémonie d’ouverture de ces Assises a été marquée par un message royal adressé par le Souverain aux participants, dont lecture a été donnée par le ministre de l’Intérieur, M. Abdelouafi Laftit.

Les Assises nationales du développement humain s’inscrivent dans le cadre des efforts engagés pour l’exécution des Hautes Instructions Royales visant la consolidation des acquis des phases antérieures de l’INDH et la focalisation des programmes de l’étape actuelle sur le développement du capital humain des générations montantes et l’intégration économique des jeunes.

Les travaux de cette édition inaugurale consacrée au développement de la petite enfance, thématique centrale du Programme 4 de la phase III de l’INDH, s’articulent autour de trois panels traitant des projets et des outils innovants au service du développement cognitif et social des enfants ainsi que de la santé et de la nutrition de la mère et de l’enfant.

L’INDH a identifié trois priorités dans le domaine de la petite enfance: l’amélioration de la santé et de la nutrition de la mère et de l’enfant, et la généralisation de l’accès à un enseignement préscolaire de qualité en milieu rural.

L’objectif principal escompté de ces Assises est de sensibiliser l’ensemble des parties prenantes aux enjeux liés au développement de la petite enfance et partager ainsi la vision et la démarche de l’INDH dans ce domaine. Il s’agit de mettre en exergue l’apport décisif de l’investissement dans la petite enfance au développement du capital humain et à la préparation des générations futures.

Plus de 500 participants concernés par le domaine – institutions et pouvoirs publics, organisations internationales, société civile, collectivités territoriales, secteur privé, experts et enseignants-chercheurs… – ainsi que des personnalités étrangères prennent part à cet événement.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite