Le président cubain s’est dit prêt dialoguer avec les Etats-Unis

Le président cubain Raul Castro a déclaré samedi être prêt à dialoguer avec les Etats-Unis dans le respect mutuel, mais s’est dit prêt dans le cas contraire, à “supporter 55 autres années” de blocus.

"Si nous souhaitons réellement avancer dans les relations bilatérales, nous devons apprendre à respecter mutuellement nos différences et à nous habituer à vivre pacifiquement avec elles, seulement comme ça. Dans le cas contraire, nous sommes disposés à supporter 55 autres années dans la même situation", de blocus de la part de Washington, a déclaré M. Castro.

"Nous avons exprimé en de multiples occasions notre disposition à tenir un dialogue respectueux avec les Etats-Unis, d’égal à égal sans compromettre l’indépendance, la souveraineté et l’autodétermination de la nation", a ajouté Raul Castro lors de la clôture de la seconde session parlementaire annuelle.

"Nous ne demandons pas aux Etats-Unis de changer son système politique et social, ni n’acceptons de négocier le notre", a encore dit le chef d’Etat cubain.

Lors des funérailles de l’ancien président sud africain Nelson Mandela, Raul Castro et Barack Obama se sont donnés une poignée de main historique dont l’image a fait le tour du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite