Le Maroc un “partenaire clé” dans le voisinage de l’Union européenne (Ashton)

Le Maroc est un “partenaire clé” dans le voisinage de l’Union européenne, comme en témoigne le Statut avancé dont il jouit auprès de l’Union, a affirmé la haute représentante de l’UE pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, Catherine Ashton.

Le Maroc un
Le Maroc est un "partenaire clé" dans le voisinage de l’Union européenne, comme en témoigne le Statut avancé dont il jouit auprès de l’Union, a affirmé la haute représentante de l’UE pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, Catherine Ashton.

Dans une déclaration de presse à l’issue de ses entretiens, jeudi à Bruxelles, avec le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Saad-Eddine El Othmani, la haute représentante a salué les étapes positives franchies, ces derniers mois, par le Maroc sur la voie de l’intensification de la coopération avec l’UE.

Mme Ashton a cité notamment l’accord sur le plan d’action 2013-2017, le premier round de négociations sur un accord de libre-échange approfondi et global et la déclaration politique pour un Partenariat pour la mobilité qui sera signée demain vendredi au Luxembourg.

La chef de la diplomatie de l’UE a également salué l’engagement du Maroc à mettre en uvre un ambitieux programme de réformes, ajoutant qu’elle suit de près et avec intérêt les réformes annoncées concernant la question de la femme ainsi que le plan gouvernemental pour l’égalité des genres.

"J’encourage le gouvernement marocain à accélérer la mise en uvre de ces réformes essentielles ainsi que celles relatives à la justice, à l’économie et aux médias", a-t-elle souligné, notant que l’UE continuera à soutenir le processus de réformes au Maroc à travers les financements prévus dans le cadre de la politique européenne de voisinage, ainsi que par d’autres instruments, dont le Fonds européen d’investissement.

La chef de la diplomatie de l’UE a tenu aussi à "remercier le Maroc pour son approche constructive en soutien aux efforts internationaux visant à régler le problème de l’instabilité au Sahel et en Syrie, ainsi que pour sa récente contribution au développement et à la reconstruction du Mali".

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite