Le Maroc est “une vraie vitrine d’un partenariat Nord-Sud” pour le développement des énergies renouvelables (Gilles Pargneaux)

Le Maroc est "une vraie vitrine d’un partenariat Nord-Sud" dans le secteur des énergies renouvelables, eu égard notamment à son rôle "moteur" en matière de développement de ces énergies en Afrique, a souligné l’eurodéputé et président du groupe d’amitié UE-Maroc, Gilles Pargneaux.

"A coup sûr, le Maroc a un rôle majeur à jouer dans cette perspective. Plus encore, j’estime que le Maroc est une vraie vitrine d’un partenariat Nord-Sud. C’est l’une des raisons pour lesquelles il était urgent qu’il y ait une réconciliation via un retour à la normale entre le Royaume et l’Union européenne", a-t-il indiqué dans un entretien publié par l’hebdomadaire "L’Observateur du Maroc et d’Afrique" dans sa dernière livraison.

Sur ce volet, "nous sommes d’ores et déjà dans le concret", a-t-il affirmé, mentionnant en particulier l’inauguration par le Roi Mohammed VI, début février dernier à Ouarzazate, de la centrale solaire Noor I, ainsi que les accords conclus par l’Union européenne avec l’Egypte et l’Algérie en vue d’assurer l’interconnexion entre l’Europe et le Maghreb dans ce domaine.

Selon M. Pargneaux, les pays du monde, surtout africains, ont intérêt à développer le secteur des énergies renouvelables "non seulement pour leurs besoins, mais aussi pour les besoins du marché mondial".

Faisant observer qu’à terme, 15 % de la consommation d’énergie en Europe proviendra de la production en Afrique, le député européen a plaidé pour "un développement exponentiel de la production sur les rayons de l’hydraulique, de l’éolien et du solaire" ainsi que pour "un Plan Marshall pour l’électrification du continent africain".

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite