Le Maroc appelle l’UE à intervenir de “toute urgence” auprès de l’Algérie pour assurer la protection de Ould Sidi Mouloud

Le Maroc a appelé l’Union européenne (UE) pour intervenir de "toute urgence" auprès de l’Algérie pour qu’elle assume ses responsabilités quant à la protection de Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud et de sa famille contre les représailles en cours par le "polisario".

Le Royaume du Maroc appelle l’Union européenne à intervenir, de toute urgence, auprès de l’Algérie pour l’inciter à assumer ses responsabilités quant à la protection de Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud et des membres de sa famille et ses proches contre les représailles en cours par le "polisario".

Le diplomate a ainsi souligné la nécessité de rappeler à l’Algérie sa responsabilité juridique, politique et morale quant à la préservation de l’intégrité physique et de la dignité de M. Ould Sidi Mouloud et des membres de sa famille, conformément aux principes des droits de l’Homme tels qu’ils sont universellement reconnus.

M. Alem a notamment indiqué que, "le Maroc engage la responsabilité directe de l’Algérie quant au sort de Mustapha Salma Ould Sidi Mouloud.

Cette responsabilité, a-t-il précisé, découle clairement des obligations internationales qui incombent à l’Algérie en tant que pays d’accueil vis à vis des populations des camps individuellement et collectivement, en matière de protection, de sécurité, de libre circulation et de mouvement, de liberté d’opinion et d’expression, d’accès à la justice et de non discrimination" et ce, en vertu des droits garantis notamment par la convention de Genève de 1951 sur le statut des réfugiés (Art 3,12,16 et 26), le Pacte international relatif aux droits civils et politiques (Art 12,13, 14 et 26), et la Déclaration universelle sur les droits de l’Homme (Art 9, 13,14 et 15).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite